Correspondants nationaux

Cambodge : Dr Veasna DUONG


Après ses études de Médecine à l’université des sciences de la santé du Cambodge, le docteur DUONG Veasna obtient en 2005 le master de Médecine tropicale et santé internationale à l’Institut de la francophonie pour la médecine tropicale (IFMT, Vientiane, Laos). Il est aussitôt recruté par l’institut Pasteur du Cambodge comme assistant de recherche dans le département de virologie. Pendant deux ans, il suit de nombreuses formations à Phnom Penh, Bangkok, Ho Chi Minh ville et Hong Kong. En 2008, il est diplômé en Virologie systématique par l’Institut Pasteur de Paris. Puis, il prépare une thèse de Microbiologie et parasitologie à l’école doctorale SIBAGHE (Université de Montpellier II), intitulée « La dengue au Cambodge : épidémiologie, épidémiologie moléculaire, présentations cliniques, diagnostic au laboratoire et marqueurs de la sévérité » qu’il soutient avec succès en décembre 2011.

Actuellement adjoint au chef du département de virologie à l’Institut Pasteur du Cambodge, il encadre des étudiants pour le DES de biologie médicale ainsi que des préparations de master et de doctorat. Ses travaux concernent surtout les arbovirus (dengue, chikingunya), mais aussi les virus de la grippe, de la rage et l’Enterovirus 71. Ils ont donné lieu à 12 publications dans des revues internationales. 


Vietnam : Dr Pham Minh KHUE


Après avoir soutenu sa thèse à l’École de Médecine de Haïphong en 2001, le docteur Pham Minh KHUE a suivi le mastère des Complexes pathogènes tropicaux à l’Université Victor Segalen (Bordeaux II) en 2003, puis l’European master of science in International Health du réseau tropEd en 2004. L’année suivante, il a été lauréat d’une bourse de doctorat attribuée par la Société de Pathologie Exotique. Cela lui a permis de préparer une thèse d’épidémiologie et santé publique à l’Université Pierre & Marie Curie (Paris VI) portant sur la surveillance de la résistance aux antituberculeux en France et au Vietnam, soutenue avec succès en 2008. Il exerce à l’Université de Médecine et de Pharmacie de Haïphong (UMPH) en tant qu’enseignant-chercheur. Il a été nommé professeur associé et sous-chef de la Faculté de Santé publique de l’UMPH en 2015. Ses thèmes de recherche et d’enseignement se concentrent sur les maladies infectieuses et tropicales, en particulier la tuberculose, le VIH/sida, l’hépatite C, ainsi que sur la santé au travail en zones tropicales. Il a coordonné la rédaction de deux articles publiés en 2015 dans le Bulletin de la Société de pathologie exotique.


Mali : Dr Assitan Wakane SACKHO

   

Après une préparation à l’Hôpital Nord de Marseille, Assitan-Wakane Sackho soutient sa thèse de Pharmacie (Electrophorèse des Protéines) à Bamako au Mali en 1979. Titularisée Pharmacien Fonctionnaire en 1980, elle exerce dans différentes structures étatiques du Mali (Pharmacie Nationale d’Approvisionnement, Pharmacie Populaire du Mali et Institut National de Biologie Humaine devenu plus tard l’INRSP (Institut National de Recherche en Santé Publique). En France, en1981, le Dr Sackho entame un 3ème cycle en Physiologie de la Nutrition Humaine, sanctionné par un Diplôme d’Etude et de Recherche en Biologie Humaine mention Nutrition Humaine et Diététique (Unités INSERM 1 et 13) à l’Hôpital Bichat-Claude-Bernard en 1987.

A partir de 1988, elle débute une longue carrière de Pharmacien Hospitalier à l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris.(AP-HP) :

  • 1988 : Toxicologie d’Urgence par Chromatographie.
  • 1988-91 : Pharmacien responsable du CISIH des Hauts de Seine, participation aux essais cliniques (allergologie, psychiatrie, rhumatologie, oncologie et infectiologie), gestion des médicaments importés (ATU) à l’Hôpital Louis Mourier (Colombes).

1991-1997 : Contribution à la mise en place et au développement de 2 logiciels de patients ambulatoires entre l’Hôpital Louis Mourier et l’Hôpital Rothschild (identification, dispensation/délivrance, gestion informatisée des ordonnances). Compétences en Economie de la Santé et Pharmaco-économie (Expertise et la Modélisation d’Aide à la Performance de la Gestion d’ Unité Hospitalière.)

2000 à ce jour : Pharmacien responsable des essais cliniques, de la rétrocession, des ATU et de Médicaments Innovants entre l’Hôpital Necker-Enfants-Malades et l’Hôpital Jean Verdier.

Le Dr Sacko est professeur réserviste missionnaire et consultante du TOKTEN/TAL/MALI (Transfer Of Knowledge Trough Expatriate Nationals : Transfert de connaissances par l’entremise de nationaux expatriés de la diaspora du Mali/ Talents du Mali (2004).

En qualité de pharmacien volontaire, elle est aussi consultante missionnaire d’appui aux programmes de prise en charge des PVVIH.

Ses premiers rapports et travaux de recherche en Biologie ont concerné les malnutritions infantiles au Mali, dont le mémoire a été déposé à la bibliothèque de l’Académie nationale de médecine de Paris en 1985. Ils ont été suivis de travaux en infectiologie - virologie dont certains ont fait l’objet de communications scientifiques.

Le Dr Sackho est membre de sociétés savantes, d’associations médicales et socio-culturelles en France et au Mali : TOKTEN, GERM/INC, SPE, PHI (Présidente de l’AL 93), DEMINTON. Elle a également été membre d’ATA et MDM.

Vers la fin de sa carrière, elle se fixe comme objectif de mettre à la disposition de la communauté médico-pharmaceutique et scientifique son expérience acquise entre l’Afrique et l’Europe.

   

 



 

Page lue en 0,0441 seconde (5/0)