Henri Galliard
(1891-1979)

 

Médecin et parasitologue né à Paris la veille de Noël 1891. Externe des hôpitaux de Paris, il fait la guerre de 1914-1918 comme médecin dans un régiment d’infanterie et est nommé chevalier de la Légion d’honneur à titre militaire. Il soutient sa thèse de doctorat en médecine en 1920 et, deux ans plus tard, devient assistant d’Émile BRUMPT au laboratoire de parasitologie de la faculté de médecine de Paris. De 1925 à 1935, il enseigne à l’Institut de médecine coloniale et à l’École de malariologie de Paris. Il participe à plusieurs missions en Corse, consacrées à l’étiologie et la transmission du paludisme. En 1931-1932, chef de travaux de parasitologie à la faculté de médecine de Paris, il participe à une mission d’enquêtes épidémiologiques au Gabon, portant sur le paludisme, la maladie du sommeil, la filariose et leurs insectes vecteurs.
Agrégé en 1933, il est nommé directeur de la faculté de médecine et pharmacie d’Indochine, à Hanoï, jusqu’en 1946, puis doyen honoraire en 1947. Au cours de cette période, il est vice-président du Conseil de recherches scientifiques de l’Indochine, membre de la commission de l’enseignement à la conférence d’hygiène rurale des pays d’Extrème-Orient, correspondant permanent du Conseil scientifique du Pacifique, professeur au cours de malariologie de Singapour.
En 1948, il donne des conférences à l’Université de Californie du Sud (Los Angeles); il est ensuite chargé de mission en Amérique centrale, puis au Pakistan (1950-1953). Enfin, il est nommé professeur de parasitologie de la faculté de médecine de Paris.

En 1958, il succède à G. GIRARD à la présidence de la SPE.

Il décède en 1979.

A. Chippaux